Les aventures « spectacles son et lumière »

Chaque aventure de ce type est unique . Elles comportent chacune plusieurs phases qui sont à la fois différentes, très riches et intenses. Pour chaque projet il faut mobiliser une énergie qui va en s’intensifiant au fur et à mesure qu’on s’approche du spectacle :

  • L’écriture où l’adaptation. C’est une phase de recherche, d’étude, de réflexion, d’écriture et d’assemblage de scène qui peu à peu font le scénario.
  • La mise en forme : C’est une phase capital de recherche pour réussir : la constitution d’une équipe de proches collaborateur, qui vont s’occuper de différents pôles d’activités  (Costumes, décor, accessoires, technique, sécurité, communication), pour structurer le spectacle. Dans cette phase il y a aussi le recrutement, on définit certains besoins, on fait le budget prévisionnel, et l’on recherche des financeurs.
  • La mise en scène : C’est le travail dirigé de l’acteur. Travail long et fastidieux, de patience et de mise en forme.
  • La réalisation : Les musiques la mise en œuvre  de la bande son, l’éclairage, les costumes, les accessoires, les décors. Tous ces paramètres font l’objets de conducteurs, d’une préparation minutieuse.

Tout cela pour l’ultime date : Le spectacle.

2018 : Vincent Ferrier l’infatigable apôtre de la paix

Spectacle médiéval son et lumière, a été joué en décembre 2018, à la cathédrale de Vannes. La  troupe était constitués de paroissiens de la cathédrale de vannes et de 9 personnes porteuses d’un handicap mental, du foyer de vie de Plumelec, établissement social du réseau ADAPEI du Morbihan.

2015 : Notre dame des marais, le mystère de la statue retrouvée (écrit et réalisé)

Spectacle médiéval, historique, et son et lumière, joué à l’église Saint Sulpice de Fougères. Ce spectacle raconte l’histoire du château de Fougères forteresse médiévale construite au 11ème siècle, à travers celle d’une statue de la saint vierge, créée pour protéger le château, puis perdu et détruite avec le château par les anglais en 1166, puis retrouvée intacte deux siècles et demie plus tard.

Ce spectacle a été joué par vingt-cinq jeunes, de la pastorale des jeunes du pays de Fougères. Expérience créative riche

2013 François d’assise le Poverello (écrit et réalisé)

Spectacle médiéval de théâtre adapté joué à Versailles dans le cadre du mois Molière (festival de théâtre organisé par la mairie de Versailles) en juin 2013, et rejoué en spectacle son et lumière, à l’église de Chevreuse (78), en septembre 2013. Trois établissements sociaux ont participés à cette réalisation : Le foyer de Vertcoeur à Milon la chapelle, le Foyer Saint Louis de versailles, tous les deux des établissements de la Fondation Anne de Gaulle, et la maison Saint Joseph à Versailles, maison familiale accueillant six personnes porteuses d’un handicap mental. Expérience très riche et plutôt complexe dans la coordination et l’organisation.

2008 : Le masque de fer 

Nouveau spectacle nouveau lieu au château de Coubertin, à Saint Rémy les Chevreuse. Même équipe renforcée, avec une soixantaine d’acteurs et figurants. Joué en plein air de nuit, mis en espace dans un environnement magnifique. Costumes XVIIème réalisés en interne. Joué en public. Une expérience impliquant tout un établissement de la femme de ménage au directeur du foyer, en passant par le cuisinier et les éducateurs spécialisés.

2006 : Le masque de fer (adaptation du roman de Alexandre Dumas)

Réalisation d’un spectacle son et lumière en extérieur, au château de Vert-Cœur établissement social, de la fondation Anne de Gaulle, Milon la Chapelle. Ce spectacle est le premier réalisé de nuit en extérieur, avec des acteurs porteurs d’un handicap mental. Une aventure particulière avec une équipe remarquable. Une quarantaine d’acteurs et figurants du foyer de vie de Vertcoeur. Un spectacle réussi et joué « en famille » avec les amis et les proches de la fondation.

2005 : Comte africain (adaptatation)

Réalisation d’un spectacle de théâtre adapté, avec les résidents du foyer de vie de Siloë, 25 haute rue à Coësmes (35). Expérience sympathique dans une petites structure de 25 personnes déficientes mentales accueillies.

1997 : Les aventures de Simbad le marin (adaptation)

Réalisation d’un spectacle de théâtre adapté, avec la même équipe de la maison Saint Joseph. Le succès de la première aventure a soudé une équipe d’encadrement qui a permis de renouveler un nouveau défi. Ce spectacle a permis de vraiment plonger toutes les personnes qui y ont participé, dans un voyage épique très amusant. Cette réalisation était plus grandiose avec des effets techniques qui rendait la mise en scène assez féérique.

1994 : La pastorale des santons de Provence (adaptation)

Spectacle de théâtre adapté ; avec les résidents du foyer de vie et de la maison de retraite, et aussi l’équipe éducative de la Maison Saint Joseph, Chaudeboeuf, 35133 Saint Sauveur des Landes.